Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la Photo de Paysage
  • Le blog de la Photo de Paysage
  • : Tout ce qu'il faut savoir pour réussir ses photos de paysage naturel et urbain : préparer son voyage, choisir et utiliser son matériel sur le terrain, photographier les sujets difficiles, traiter et diffuser ses images. La plupart des articles sont des extraits de mon Livre :"La Photo de Paysage" aux Editions Pearson
  • Contact

Voir le livre

Photo paysage - Composition 22-23

Commandez le livre

Photo paysage - CouvertureLe guide pour réussir vos photos de paysages naturels et urbains :

 

320 pages, 350 photos, illustrations et schémas, 21 x 14.5cm, 23,75 € frais de port inclus 

 

Commandez le livre maintenant !

4 septembre 2010 6 04 /09 /septembre /2010 21:41

 

Où faire la mise au point dans le paysage ?

 
Le photographe portraitiste utilise généralement une profondeur de champ faible et fait une mise au point sur le visage du sujet. La question de savoir « où faire la mise au point » ne se pose pas réellement. Ce qui n'est pas le cas pour le photographe paysagiste quand il utilise une profondeur de champ élevée. Vaut-il mieux faire la mise au point sur l'horizon ou sur le premier plan ? Comme de toute façon une grande partie de la scène est censée être nette, peut-on faire la mise au point n'importe où ?

 
La mise au point au premier tiers
La valeur d'ouverture donne un « crédit » de profondeur de champ (en mètres) devant et derrière le sujet. Ce crédit est faible à f/2.8, important à f/8 et encore plus à f/16. Il est important mais pas infini : il faut faire la mise au point de manière à maximiser la profondeur de champ utile.

 

ou-faire-la-mise-au-point(1) – Une mise au point faite au premier plan ne permet pas d'obtenir une profondeur de champ suffisante pour une image nette du premier plan à l'infini. (2) – Une mise au point faite à l'infini exclut le premier plan de la zone de netteté et rend inutile une partie du crédit de profondeur de champ (au-delà de l’infini). (3) – Faire la mise au point au premier tiers de l'image permet d'utiliser au mieux le crédit de profondeur de champ et d’inclure les trois plans dans la zone de netteté.

 
Ce qu'il faut retenir : la profondeur de champ est surtout répartie derrière le sujet ; le point qui permet d'utiliser le crédit de profondeur de champ au maximum se trouve vers le premier tiers de la scène et est appelé point hyperfocal.

 

 

N'hésitez pas à poster un commentaire pour faire part de votre expérience ou me poser une question...

Et souscrivez à la Newsletter (en haut à droite) ! 

Partager cet article

Repost 0
Published by Frédéric Lefebvre - dans Workshops terrain
commenter cet article

commentaires

Christophe D 10/09/2010 12:57



Bonjour et Merci pour le post. Bien que connaissant ces notions, le petit schéma et la piqûre de rappel ne font pas de mal.



Samuel 05/09/2010 00:54



Super intéressant, tu conseilles quoi comme ouverture du coup si la mise au pont se fait sur le premier tiers de l'image ?


Merci


Samuel



Frédéric Lefebvre 05/09/2010 11:14



Bonjour Samuel,


Une ouverture f8 ou f11 pour plus de sécurité suffit dans la plupart des cas. En effet, si on utilise bien le principe de l'hyperfocal décrit dans l'article on est plus obligé de compenser
en fermant le diaphragme à outrance : tant mieux car les ouvertures trop petites (f22, f32) diminuent le piqué de l'image.


L'ouverture à utiliser dépend de la proximité du sujet (sur lequel la mise au point est faite), la focale de l'objectif (à 17mm la profondeur de champs est plus élevée qu'à 50mm). Vouloir une
image nette de la fleur qui se situe à 50cm jusqu'à l'infini nécessite de grimper à f22 par exemple.


Amuse toi avec un calculateur de profondeur de champ pour bien comprendre les relations entre tous les facteurs. Par exemple : http://www.galerie-photo.com/profondeur_de_champ_calcul.html


Voilà, j'espère que ça répond à ta question,


Frédéric