Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la Photo de Paysage
  • Le blog de la Photo de Paysage
  • : Tout ce qu'il faut savoir pour réussir ses photos de paysage naturel et urbain : préparer son voyage, choisir et utiliser son matériel sur le terrain, photographier les sujets difficiles, traiter et diffuser ses images. La plupart des articles sont des extraits de mon Livre :"La Photo de Paysage" aux Editions Pearson
  • Contact

Voir le livre

Photo paysage - Composition 22-23

Commandez le livre

Photo paysage - CouvertureLe guide pour réussir vos photos de paysages naturels et urbains :

 

320 pages, 350 photos, illustrations et schémas, 21 x 14.5cm, 23,75 € frais de port inclus 

 

Commandez le livre maintenant !

4 juillet 2010 7 04 /07 /juillet /2010 14:46

La composition


L'art de la composition consiste à créer une harmonie à partir du désordre apparent né de la multitude et de la diversité des éléments qui nous entourent pour obtenir une image équilibrée, agréable à regarder et créant parfois un sentiment de confort et de familiarité auprès du spectateur.
À la différence d'un peintre qui part d'une toile blanche, le photographe doit composer avec les éléments qui s'offrent à lui et ne pourra la plupart du temps pas influencer leur agencement et encore moins leur forme ou leur couleur.
La composition d'une photographie consiste donc avant tout à arranger en un ensemble cohérent et au sein d'un cadre défini les lignes, courbes, formes, points et autres couleurs et textures présents dans une scène. Cela consiste aussi à faire le choix d'intégrer certains éléments et d'en exclure d'autres.

 

 

Connaître la règle pour mieux l'oublier
Comme un acteur qui doit parfaitement connaître son texte pour mieux l'interpréter, le photographe pourra d'autant mieux composer ses images qu'il aura intégré les règles de composition au point de parfois les utiliser de manière inconsciente. C'est d'autant plus important qu'un respect scrupuleux et mécanique de la règle ne garantit pas le succès. On devine chez certains photographes l'utilisation trop fréquente et peu discrète de la règle des tiers.
Apprenez les règles mais aussi leurs exceptions. Analysez vos images, celles des autres, pratiquez appareil à la main.
Si, en essayant plusieurs options de cadrage ou de composition, une image fait « tilt » sans que vous puissiez l'expliquer sur le moment, c'est que vous maîtrisez l'art de la composition !

 

 

Voir :

Le règle des tiers

Format et proportion ; la dynamique du cadre

Le nombre d'or : la nature est de bonne composition

Le cadre dans le cadre

 

Voir aussi dans le livre :

Les lignes dans l'image

Les formes dans l'image

Le rôle de la couleur dans la composition

 

 

N'hésitez pas à poster un commentaire pour faire part de votre expérience ou me poser des questions...

 Et souscrivez à la Newsletter (en haut à droite) ! 

 

Repost 0
Published by Frédéric Lefebvre - dans La composition
commenter cet article
3 juillet 2010 6 03 /07 /juillet /2010 00:03

La règle des tiers

Le réflexe du photographe débutant consiste à placer le sujet en plein milieu du cadre. Si cela fonctionne correctement avec un format carré, cela crée rarement une composition efficace dans un cadre rectangulaire. Alors où placer le sujet ?
La règle apporte une réponse simple et généralement efficace au positionnement du sujet : tracez une ligne imaginaire à chaque tiers du cadre (en longueur et en hauteur) et placez le sujet sur l'une des quatre intersections. L'intersection en bas à gauche est plus naturelle que les autres et fonctionne généralement bien.
La règle des tiers est à utiliser avec discernement : placez le sujet au tiers dans le viseur et vérifiez que cela fonctionne. Dans tous les cas, essayez d'autres compositions avant de déclencher : par exemple, centrez le sujet, jouez sur les symétries...

 

Figure-1-30---Exemple-de-mise-en-œuvre-de-la-règle-des-ti  Figure-1-30---Exemple-de-mise-en-œuvre-de-la-règ-copie-1

La règle des tiers a été utilisée plusieurs fois dans cette image prise dans une saline de l’île Maurice : la tête du personnage se trouve sur l’intersection de deux lignes de tiers (A), son corps suit la ligne verticale du tiers (B) ; le centre de gravité du personnage au loin et du bout d’étoffe se trouve au tiers (C), de même que la ligne formée par le trottoir au 1er plan (D). La règle des tiers fonctionne bien dans un format carré.

 

 

 

 

 Figure-1-31---Exemple-d'exception-à-la-règle---sujet-cent

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La position de ce pêcheur inuit au centre et très près du bord de l’image permet de le confronter à l’immensité de son environnement et renforce l’impression de solitude et de vulnérabilité.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir aussi dans le livre :

Les lignes dans l'image

Les formes dans l'image

Le rôle de la couleur dans la composition 

 

 

N'hésitez pas à poster un commentaire pour faire part de votre expérience ou me poser des questions...

 Et souscrivez à la Newsletter (en haut à droite) ! 

 

Repost 0
Published by Frédéric Lefebvre - dans La composition
commenter cet article
2 juillet 2010 5 02 /07 /juillet /2010 10:13

Le cadre dans le cadre

Utilisez les éléments de la scène pour créer un cadre au bord de l'image : cela permet de guider l'œil du spectateur, de le maintenir dans l'image et de concentrer son attention sur le centre de celle-ci. Cela démontre une certaine maîtrise de l'environnement, offre une protection vis-à-vis de l'extérieur et procure un sentiment de confort et de sécurité.
Le cadre peut être de la même forme que le viseur ou d'une forme différente (un carré dans un viseur 24 x 36 par exemple), ce qui accentue la dynamique de l'image. Le vignettage naturel de l'objectif (ou celui qui sera rajouté a posteriori) peut jouer le rôle de cadre.
 

   Figure-1-29-–-Exemples-de-cadre-dans-le-cadre-–-Paris-M

Les arbres permettent souvent d’obtenir un « cadre dans le cadre » – Butte Montmartre, Paris.

Figure-1-29---Exemples-de-cadre-dans-le-cadre-–-2-Hong-Ko

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En milieu urbain, les fenêtres, les portes, les arcades ou les porches constituent des cadres très utiles, comme ici dans le lobby de la tour Bank of China à Hong-Kong.

 

 

 

 

 

Voir aussi dans le livre :

Les lignes dans l'image

Les formes dans l'image

Le rôle de la couleur dans la composition 

 

 

N'hésitez pas à poster un commentaire pour faire part de votre expérience ou me poser des questions...

 Et souscrivez à la Newsletter (en haut à droite) ! 

 

Repost 0
Published by Frédéric Lefebvre - dans La composition
commenter cet article
2 juillet 2010 5 02 /07 /juillet /2010 10:00

Format et proportion

Le cadre de la photo est un facteur-clé de la composition car il définit l'espace dans lequel les éléments devront s'organiser. Chaque format possède sa propre dynamique. Prenons par exemple deux cadres classiques de la photographie :


Le format 2/3 (24x36). Format le plus courant, il est le plus le naturel car il est proche de nombre d'or et de la vision humaine. Le déséquilibre hauteur/largeur lui confère une dynamique naturelle qui rend la composition plus facile.


• Le format carré. Il est parfaitement équilibré, ce qui le rend naturellement plus statique. L'œil est attiré par le centre de l'image. Composer dans un carré incite à créer une image symétrique, mais il est plus difficile, en revanche, d'obtenir une image dynamique.

 

Tension et dynamique : de quoi s'agit-il ?


La dynamique. La relation que chaque élément de l'image entretient avec l'autre peut créer une dynamique, c'est-à-dire une impression de mouvement. C'est le cas quand il existe un déséquilibre entre les éléments de l'image. Quand les éléments sont de force égale, l'image est moins dynamique, plus statique.


La tension. Chacun des éléments d'une image possède sa propre force, plus ou moins importante. Il y a tension dans une image quand ce rapport crée une rupture d'équilibre, une opposition, un rapport fort entre deux ou plusieurs éléments de l'image. Cela peut être gênant, mais peut aussi conduire à une impression de mouvement. On parle alors de tension dynamique.

 

 

Voir aussi dans le livre :

Les lignes dans l'image

Les formes dans l'image

Le rôle de la couleur dans la composition 


 

N'hésitez pas à poster un commentaire pour faire part de votre expérience ou me poser des questions...

 Et souscrivez à la Newsletter (en haut à droite) ! 

 

Repost 0
Published by Frédéric Lefebvre - dans La composition
commenter cet article
29 juin 2010 2 29 /06 /juin /2010 17:38

Le nombre d'or : la nature est de bonne composition

Le nombre d'or (1,618) est obtenu par le quotient hauteur/largeur du « rectangle d'or » (3 / 1,85). Si l'on demande à un groupe de personnes de dessiner un rectangle, les trois quarts des rectangles obtenus auront une proportion proche du nombre d'or, la fameuse Divine Proportion décrite par le moine mathématicien Pacioli.

Modulor On retrouve ce nombre d'or et la Divine Proportion un peu partout dans la nature chez les organismes vivants et en particulier dans le corps humain, comme l'ont démontré Léonard de Vinci (L'Homme de Vitruve) et plus tard l'architecte Le Corbusier avec son Modulor.
Ce nombre, associé à l'harmonie et à la beauté, est utilisé par les artistes depuis l'Antiquité.
      

    

Le Modulor de Le Corbusier, version moderne de L'Homme de Vitruve de Léonard de Vinci, met en évidence le nombre d'or chez l'être humain.  - Le Corbusier, Le Modulor, 1945 - FLC/ADAGP, 2010

      Suite-de-Fibonacci-4

 

Il ne s'agit pas de penser au nombre d'or en composant une image mais plutôt d'utiliser les formes qui en découlent : le rectangle d'or (Schéma 1) est divisé selon le nombre d'or et donne un carré et un autre rectangle (Schéma 2). L'opération peut être renouvelée à l'infini (Schéma 3). Relier les points d'intersection par un arc de cercle permet d'obtenir la spirale d'or, dite de Fibonacci. Notez la ressemblance de cette spirale avec la forme de certains coquillages.

       Figure-1-27---Exemple-d'une-séparation-au-nombre-d'or---Il

Le palmier utilisé dans la composition de cette image d’une plage de l’île Maurice permet de se rapprocher de la configuration du schéma 2 ci-dessus.

 

Figure-1-28---Exemple-d'une-spirale-utilisée-dans-une-phot

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La forme de la falaise de Neist Point, sur l’île de Skye en Écosse, reproduit la spirale d’or et permet une composition très dynamique.

         

 

 

 

 

Voir aussi dans le livre :

Les lignes dans l'image

Les formes dans l'image

Le rôle de la couleur dans la composition 

 

 

N'hésitez pas à poster un commentaire pour faire part de votre expérience ou me poser des questions...

 Et souscrivez à la Newsletter (en haut à droite) ! 

 

Repost 0
Published by Frédéric Lefebvre - dans La composition
commenter cet article