Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la Photo de Paysage
  • Le blog de la Photo de Paysage
  • : Tout ce qu'il faut savoir pour réussir ses photos de paysage naturel et urbain : préparer son voyage, choisir et utiliser son matériel sur le terrain, photographier les sujets difficiles, traiter et diffuser ses images. La plupart des articles sont des extraits de mon Livre :"La Photo de Paysage" aux Editions Pearson
  • Contact

Voir le livre

Photo paysage - Composition 22-23

Commandez le livre

Photo paysage - CouvertureLe guide pour réussir vos photos de paysages naturels et urbains :

 

320 pages, 350 photos, illustrations et schémas, 21 x 14.5cm, 23,75 € frais de port inclus 

 

Commandez le livre maintenant !

11 décembre 2010 6 11 /12 /décembre /2010 20:45

 

Le choix de la profondeur de champ

 

Le photographe paysagiste recherche généralement une profondeur de champ élevée de sorte que toute la scène soit nette, du premier au dernier plan. L'amateur de macrophotographie recherche le même effet pour compenser la proximité objectif/sujet (qui réduit la profondeur de champ) et s'assurer que la zone de netteté sur le sujet est suffisante.

Au contraire, le portraitiste recherche typiquement une profondeur de champ faible, ce qui permet de créer un flou important autour du sujet et de le mettre en valeur en l'isolant de l'arrière-plan. Faire rentrer dans le cadre des éléments de plusieurs plans et utiliser une faible profondeur de champ donne de la profondeur à une image.

Une profondeur de champ moyenne, obtenue grâce à des ouvertures intermédiaires (f/8, f/11) est également très utile, bien qu'à première vue plutôt neutre. Cette profondeur de champ moyenne est à privilégier quand la qualité optique de l'image est prioritaire et/ou dans des situations où des ouvertures différentes donnent une image identique : un portrait contre un mur, un coquillage sur une plage. Dans ce cas, et si la luminosité de la scène le permet, utilisez l'ouverture à laquelle l'objectif est le plus performant (piqué, contraste, vignettage), généralement f/8 ou f/11.

Il n'y a pas de règle absolue. Utiliser une faible profondeur de champ en paysage pour isoler un élément peut créer des images peu ordinaires et compléter une série d'images plus conventionnelles. La bonne profondeur de champ est avant tout celle qui vous permet de réaliser l'image souhaitée et d'exprimer votre créativité.

 

Profondeur de champ

  

Astuce
Quand vous appuyez sur le bouton Test de profondeur de champ, le viseur apparaît beaucoup plus sombre : laissez votre œil ouvert quelques secondes pour qu'il s'habitue à la baisse de luminosité.

 

Le bouton Test de profondeur de champ et Live View
Live View, la fonction permettant de visualiser l'image sur l'écran arrière au moment de la prise de vue, est compatible avec le bouton Test de profondeur de champ. Il est ainsi possible de contrôler la profondeur de champ avec plus de précision que dans le viseur du boîtier.

 

 

N'hésitez pas à poster un commentaire pour faire part de votre expérience ou me poser des questions...

 Et souscrivez à la Newsletter (en haut à droite) !  

Repost 0
16 juillet 2010 5 16 /07 /juillet /2010 22:06

Le filtre polarisant

Le photographe paysagiste est certainement le photographe qui utilise le plus souvent les filtres. Ils constituent, avec le kit boîtier-objectif et le trépied, le trio magique du photographe paysagiste. Les deux filtres les plus utilisés sont le filtre polarisant et les filtres dégradés neutres.

  

Le filtre polarisant est irremplaçable ; aucun post-traitement ne peut simuler ses effets. En éliminant la lumière polarisée, ce filtre :
supprime les réflexions des surfaces réfléchissantes lisses non métalliques (vitres, plans d'eau) ;
• permet d'obtenir des ciels vraiment bleus ;
augmente la saturation des couleurs en supprimant les microreflets à la surface des objets ou des matières comme le feuillage ;
réduit le voile atmosphérique.

 

Schéma-polarisantLa lumière incidente est composée d'ondes qui vibrent verticalement et horizontalement (et dans toutes les autres directions). La lumière du soleil réfléchie par une surface d'eau (horizontale) est polarisée parce que les ondes « horizontales » sont davantage absorbées par la surface réfléchissante que les ondes « verticales ». La lumière réfléchie contient donc plus d'ondes verticales que d'ondes horizontales.
Notez que si la surface n'est pas suffisamment lisse (sable sec, vernis poreux), la lumière réfléchie n'est pas polarisée mais reste diffuse.

 

Lumière-polarisée

 Le bleu du ciel est formé de lumière non polarisée venant directement du soleil et de lumière polarisée réfléchie, dispersée par l'atmosphère. Dans le ciel, la polarisation de la lumière est maximum à 90° par rapport à la direction de la lumière. Si vous photographiez alors que le soleil est bas sur l'horizon, le filtre polarisant n'aura d'effet sur le ciel que perpendiculairement à la lumière (© John Naylor).

 

Conseils d'utilisation et remarques
• L'effet du filtre est visible dans le viseur. Faites tourner le filtre jusqu'à obtenir l'effet recherché.
• L'effet du filtre polarisant est maximum quand le soleil est dans le dos ainsi qu'en milieu de journée (soleil au zénith).
• Le filtre polarisant augmente le contraste et fait perdre 2 stops dans sa position maximum. La cellule prend en compte la perte de luminosité, il n'y a pas lieu de corriger l'exposition. Si vous utilisez une cellule à main, vous devrez en revanche placer le filtre devant la cellule avant d'effectuer la mesure.

 

Avec-sans-polarisant

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le polarisant est monté devant l’objectif sur les 2 images mais en position maximum sur la photo de droite.

 

Excès-GroenlandLa partie sombre au milieu du ciel est causée par l’absorption de la lumière polarisée par le filtre. Une partie de la lumière étant absorbée, le ciel apparaît plus sombre.

 

  

 

Excès-Islande

 

 

 

L’usage combiné du filtre polarisant et d’un filtre dégradé neutre en milieu de journée a trop assombri le ciel. Ce dernier est devenu pratiquement noir.

 

  

Astuce

On peut contrôler l'effet du polarisant sans l'installer sur l'objectif : tenez-le à la main et placez-le devant vos yeux, tournez et constatez l'effet. C'est aussi un excellent moyen d'apprendre à utiliser ce filtre.

  

N'hésitez pas à poster un commentaire pour faire part de votre expérience ou me poser des questions...

Et souscrivez à la Newsletter (en haut à droite) ! 

 

Repost 0